Les miracles sont-ils seulement le révélateur de la puissance de Dieu ?

11/02/2020

1 Comme Jésus se trouvait auprès du lac de Génésareth, et que la foule se pressait autour de lui pour entendre la parole de Dieu, 2 il vit au bord du lac deux barques, d'où les pêcheurs étaient descendus pour laver leurs filets. 3 Il monta dans l'une de ces barques, qui était à Simon, et il le pria de s'éloigner un peu de terre. Puis il s'assit, et de la barque il enseignait la foule. 4 Lorsqu'il eut cessé de parler, il dit à Simon : Avance en pleine eau, et jetez vos filets pour pêcher. 5 Simon lui répondit : Maître, nous avons travaillé toute la nuit sans rien prendre; mais, sur ta parole, je jetterai le filet. 6 L'ayant jeté, ils prirent une grande quantité de poissons, et leur filet se rompait. 7 Ils firent signe à leurs compagnons qui étaient dans l'autre barque de venir les aider. Ils vinrent et ils remplirent les deux barques, au point qu'elles enfonçaient. 8 Quand il vit cela, Simon Pierre tomba aux genoux de Jésus, et dit : Seigneur, retire-toi de moi, parce que je suis un homme pécheur. 9 Car l'épouvante l'avait saisi, lui et tous ceux qui étaient avec lui, à cause de la pêche qu'ils avaient faite. 10 Il en était de même de Jacques et de Jean, fils de Zébédée, les associés de Simon. Alors Jésus dit à Simon : Ne crains point; désormais tu seras pêcheur d'hommes. 11 Et, ayant ramené les barques à terre, ils laissèrent tout, et le suivirent. " Luc 5:1-11

La puissance de Dieu dépasse de loin notre entendement, à tel point qu'il nous est parfois difficile de concevoir que le miracle peut avoir lieu. Et pourtant, l'une des caractéristiques propre de Dieu est d'être le seul à opérer des miracles. 

La Bible nous rapporte ces miracles que Jésus a accomplis par la puissance du Père : des aveugles voient, des sourds entendent, des lépreux sont guéris, des démoniaques sont libérés, des morts ressuscitent...

Il nous suffit de croire à la puissance Dieu et de prier avec foi pour s'attendre à voir l'impensable s'accomplir dans nos vies. Mais pourquoi voudrions-nous voir les miracles de Dieu se réaliser pour nous ? Cherchons-nous le miracle comme l'aboutissement de nos prières et de nos objectifs spirituels ?

A partir du texte évoquant "la pêche miraculeuse", nous comprenons sans détour les limites et la faiblesse des hommes; impuissants quand au monde qui les entoure, ils n'ont aucun réel ascendant sur les éléments et les circonstances qui les environnent. Bien obligés d'admettre qu'ils n'ont rien pu faire malgré leurs efforts, ils rentrent bredouilles de toute une nuit de dur labeur. C'est à ce moment que nous réalisons que Jésus est bien plus qu'un homme, car sur sa parole, les filets des pêcheurs se rempliront au-delà de leur capacité. Oui, Dieu est le seul à opérer des miracles !

Mais l'histoire ne s'arrête pas là... Ce qui semble encore plus étonnant que des filets vides de toute une nuit de travail, soudainement remplis aux raz-bords, c'est évidemment le fait que les pêcheurs abandonnent leur trésor à l'endroit même où il le leur a été offert. Ainsi nous réalisons que le miracle qu'ils ont vécu n'était en rien une finalité dans leur vie mais bien un point de départ qui allait tout changer pour eux. Abandonnant ce qui appartient désormais à leur vie passée, ils prennent un nouveau départ au service de Jésus-Christ qu'ils reconnaissent maintenant comme leur sauveur.

Finalement, la Bible nous montre que, si Dieu détient une puissance époustouflante, son objectif à notre égard se dessine bien au-delà du miracle qui se trouve devant nos yeux; en réalité, nous comprenons que les miracles que nous recherchons dans nos vies servent un dessein plus grand encore : ils ouvrent nos yeux sur la volonté de Dieu à nous sauver et à déclarer tout son amour pour nous.

Le plus important n'était pas les poissons, mais le salut offert aux pêcheurs et le don qui leur aura été fait de servir Dieu en "pêchant" désormais des hommes.


Pasteur Nicolas Natelhoff

" Et, ayant ramené les barques à terre, ils laissèrent tout, et le suivirent. "

Luc 5:11